Skip to content

Chefs-D'œuvre retrouvés : Zéphyr, Flore et L'Amour et L'Abondance

Dans le cadre du don par l’Etat angolais de deux œuvres exceptionnelles au Château de Versailles, TotalEnergies Foundation et la branche EP se sont engagées dans deux volets de ce projet culturel unique, matérialisé par une exposition de quatre mois au Château de Versailles.

 

 

Zéphyr, Flore et L'Amour L'Abondance

 

​Le 4 février marquait l’inauguration de « Chefs-d’œuvre retrouvés », une exposition présentant deux sculptures oubliées du XVIIIe siècle : Zéphyr, Flore et l'Amour, de Philippe Bertrand, René Frémin et Jacques Bousseau, et L’Abondance, de Lambert Sigisbert Adam. Commandées respectivement par Louis XIV et Louis XV, ces œuvres font désormais partie de la collection permanente du Château de Versailles après un long périple de plusieurs siècles. Dérobées un temps pendant l’Occupation, les statues sont restituées à la famille de Rothschild après la Seconde Guerre mondiale et placées dans le jardin de l’hôtel Ephrussi de Rothschild, avenue Foch, qui devient la propriété de l’ambassade d’Angola en 1979. Les statues tombent presque dans l’oubli jusqu’en 2018, date à laquelle la République d’Angola décide d’en faire don à la France en gage d’amitié et de coopération internationale, s’inscrivant ainsi dans l’effort national de la France de récupérer le patrimoine artistique du musée national des châteaux de Versailles et du Trianon.

En contrepartie de ce don d’œuvres d’art, le Château de Versailles a invité TotalEnergies Foundation à soutenir deux des quatre volets d’un accord signé avec l’Etat angolais. Si la fondation ne soutient pas les deux premiers volets du projet (à savoir l’exposition qui se déroule du 4 février au 5 juin et la restauration des statues), elle est en revanche impliquée dans les deux derniers volets. Ainsi, TotalEnergies Foundation soutient la formation dans le domaine de la gestion des musées de six professionnels angolais, pour la plupart directeurs de musées, qui assisteront au printemps prochain à une masterclass au Château de Versailles. Des professionnels du Château de Versailles se rendront ensuite en Angola afin de poursuivre la formation de directeurs de musées locaux. Ce programme de formation se déroulera en étroite collaboration avec la filiale angolaise. Par ailleurs, dernier volet, TotalEnergies Foundation finance la fabrication de répliques des deux statues, qui remplaceront les originales dans les jardins de l’ambassade d’Angola. En partenariat avec la filiale angolaise, ces deux volets du projet s’inscrivent parfaitement dans l’axe dialogue des cultures du programme d’engagement solidaire de TotalEnergies Foundation, qui organisera en avril une visite des lieux et des ateliers rassemblant une centaine de jeunes en situation de précarité sociale, ayant difficilement accès à ce genre d’événements et d’activités culturelles.

 

Cérémonie d'inauguration, 4 Février 2022

 

Travail de rénovation

Dans cette vidéo officielle, Lionel Arsac, conservateur du patrimoine, retrace l’incroyable enquête qui l’a mené jusqu’aux deux statues, dans les jardins de l’ambassade d’Angola à Paris. L’équipe de restaurateurs revient également sur le processus minutieux qui a permis aux statues de retrouver leur éclat d’antan.

 

capture_statue_3.png

 

capture_statue_2.png

 

capture_statue.png

Communiqué de presse

Cliquez ici pour retrouver le Communiqué du Château de Versailles.